image de chargement
Les mardis du patrimoine

Les mardis du patrimoine

Cycle de conférences, les mardis à 17h30

Les mardis du patrimoine sont organisés par la section conservation-restauration du patrimoine de l’école de Condé.

Véritable lieu de dialogue entre les champs de la création artistique et artisanale, la recherche et l’innovation, la préservation et la valorisation du patrimoine, melting pot des restaurateurs en devenir, l’École de Condé se propose d’être un lieu de rencontre avec certains acteurs du patrimoine.

Lors de ce cycle de conférences ouverts à tous ceux que ces problématiques intéressent (professionnels, étudiants, professeurs, journalistes spécialisés…), les conférenciers de renom auront une heure pour aborder une question centrale dans leur travail et engager un dialogue avec le public.

 

Agenda des prochaines rencontres :

  • Mardi 10 janvier à 17h30 avec Stéphane Herbelin, artiste plasticienne 

  • Mardi 14 mars à 17h30 avec Yolaine Voltz, Restauratrice d’arts graphiques et Élève Maître d’Art éventailliste-tabletier
  • Mardi 28 mars à 17h30 avec Claude Pepe, Professeur Émérite du Laboratoire MONARIS de l’Université Pierre et Marie Curie

 

De nombreux autres conférenciers ont confirmés leurs présence pour cette année, tels que :

  • Andrés le Prat, Conservateur-restaurateur honoraire du cabinet des dessins du Louvre
  • Didier Quentin, Maitre Verrier et restaurateur de Vitraux, meilleur ouvrier de France
  • Thi-Phuong Nguyen, Chargée de mission sur les questions de conservation préventive et curative – Service interministériel des Archives de France

Stéphane Herbelin I 10 janvier 2017 +

Stéphane Herbelin

Rencontre avec Stéphane Herbelin, artiste plasticienne aux multiples facettes. Virtuose du pinceau dans ses peintures, travaillant les différentes techniques : huile, gouache, aquarelle, pastel, lavis, monotypes etc. Stéphane Herbelin nous transporte dans son univers personnel sans aucune limite. Elle modèle, sculpte, adapte des objets et éléments immortels (os) pour nous représenter ses obsédantes rêveries et réflexions toujours fondées sur les légendes universelles de l’Humanité.

La matière de Stéphane est la sienne, elle la maîtrise toujours avec un grand soin et une intuition de travail pérenne. Les polychromies de ses sculptures sont travaillées à la nuance près, aquarelle et pigments lustrés à la main, aux doigts de fée, avec une recherche infinie.

Sa carrière est entièrement consacrée à sa création. Stéphane Herbelin a étudié l’histoire de l’art, les lettres, a été étudiante à l’école des Beaux-Arts d’Étienne Martin, pensionnaire à la Villa de Médicis de l’Académie de France à Rome, en Méditerranée et à Paris… autant d’inspirations qui la conduisent à de très nombreuses expositions en France et à l’étranger.

Tamara Adloff I 29 novembre 2016 +

Tamara ADLOFF

 Tamara Adloff nous interrogera sur l’espérance de vie d’une oeuvre d’art lié à son processus de création.

Tamara Adloff, de nationalité allemande, fait parallèlement des études de Beaux Arts et de Musique à Munich. Pianiste ,violoniste, cantatrice (voix d’alto) elle fait d’abord une carrière à l’Opéra puis se consacre totalement à la peinture. Elle expose peu, en Allemagne, au Luxembourg, à Paris. Elle réalise des sculptures, des bijoux (avec des rouages d’horlogerie). Mariée à Jean Louis Martinoty, metteur en scène et ancien directeur de l’Opéra de Paris, elle collabore souvent avec lui ou avec des artistes plasticiens (Dado, Brissot) pour des décors et des costumes; elle a réalisé décors et accessoires d’un spectacle d’opéra avec l’ensemble Janequin qui a tourné en France, Autriche et au Japon.

Depuis quelques années elle se consacre exclusivement au Collage (une centaine environ) dans lequel son goût pour un « réalisme poétique » et son engagement écologique trouvent parfaitement à s’exprimer, non sans un humour aussi dévastateur que ludique.

¬ www.tamara-adloff.com© Tamara Adloff, Autoportrait 1991, huile 60 x 80 cm